bestiaire

1. bestiaire [ bɛstjɛr ] n. m.
• 1495; lat. bestiarius, de bestia « bête »
Antiq. rom. Celui qui devait combattre contre les bêtes féroces, ou leur était livré au cours des jeux du cirque. belluaire, gladiateur. bestiaire 2. bestiaire [ bɛstjɛr ] n. m.
• 1119; lat. médiév. bestiarium
Recueil de fables, de moralités sur les bêtes.

bestiaire nom masculin (latin bestiarius, de bestia, bête) Synonyme de belluaire. ● bestiaire (synonymes) nom masculin (latin bestiarius, de bestia, bête)
Synonymes :
bestiaire nom masculin (latin médiéval bestiarium) Ensemble de l'iconographie animalière, ou groupe de représentations animalières, notamment du Moyen Âge. (→ animal.) Traité, recueil d'images ayant trait aux animaux.

bestiaire
n. m.
d1./d Traité didactique du Moyen âge décrivant des animaux réels ou légendaires.
|| Par ext. Ensemble des représentations d'animaux (d'une culture, d'une époque, d'un pays, etc.). Le bestiaire roman.
d2./d Mod. Recueil, traité sur les animaux, généralement illustré. Le Bestiaire (oeuvre d'Apollinaire).

I.
⇒BESTIAIRE1, subst. masc.
A.— ANTIQ. ROMAINE. Homme destiné à combattre les fauves au cirque; victime qui leur était livrée :
1. La veille de leur combat, on servait aux bestiaires romains un repas somptueux, parce qu'il était peut-être le dernier.
MONTHERLANT, Les Bestiaires, 1926, p. 527.
Rare, emploi adj. Les esclaves bestiaires (Lar. 19e, LITTRÉ).
P. ext., TAUROM. Synon. de torero :
2. ... la bête et le bestiaire étaient aussi anxieux l'un que l'autre. « Comme son cœur doit battre! » se disait le bestiaire, avec de l'attendrissement.
MONTHERLANT, Les Bestiaires, 1926 p. 526.
B.— Rare. Endroit où l'on parque les fauves des jeux de cirque. Une grille (...) pareille à celle d'un bestiaire (P. VIALAR, La Mort est un commencement, Le Petit jour, 1947, p. 329) :
3. Nabuchodonosor, qui régnait dans Assur,
En avait fait couvrir d'un dallage le centre;
Et ce roi fauve avait trouvé bon que cet antre,
Qui jadis vit les Chams et les Deucalions,
Bâti par les géants, servît pour les lions.
Ils étaient quatre, et tous affreux. Une litière
D'ossements tapissait le vaste bestiaire; ...
HUGO, La Légende des siècles, Les Lions, 1883, p. 66.
PRONONC. :[]. En l'occurrence, la règle qui s'applique à la prononc. du groupe ti est la suivante (d'apr. FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 367; v. de même GRAMMONT Prononc. 1958 p. 83) : t se prononce [t] dans les mots où il est précédé de s : bastion, bestiaire, bestial, bestiole, christianisme, etc.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1495 « gladiateur combattant contre les bêtes » (J. DE VIGNAY, Mir. hist. IX, éd. 1531, d'apr. Delboulle dans Recueil de notes lexicol., ms. déposé à la Sorbonne : Aux bestiaires aussi [Claude] se delectoit); rare, encore dans RABELAIS, Sciomachie, éd. Marty-Laveaux, t. 3, p. 399; repris dep. Trév. 1752.
Empr. au lat. class. bestiarius, de même sens; sens mod. (supra ex. 3) p. anal. de vestiaire.
STAT. — Fréq. abs. littér. :28.
II.
⇒BESTIAIRE2, subst. masc.
A.— Littér. Recueil médiéval, généralement en vers, de récits allégoriques et moraux sur les animaux. Le bestiaire divin de Guillaume de Normandie, le bestiaire d'amour de Richard de Fournival (Lar. 19e) :
1. Au hasard, je pose les yeux sur un évangéliaire anglais d'avant la conquête normande, écrit pour la fille de Baudouin comte de Flandre, sur un bestiaire anglais du XIIe siècle, qui est un des seuls manuscrits laïcs de cette époque, ou encore sur le Missel dit « du Mont-Saint-Michel », XIe siècle.
MORAND, New-York, 1930, p. 135.
P. ext. Recueil généralement poétique de textes sur les animaux. Le Bestiaire, titre d'un recueil de vers de G. Apollinaire. Bestiaire sans oubli, titre d'un ouvrage de M. Genevoix.
B.— B.-A. Iconographie animalière du Moyen Âge :
2. Faites de tons chauds, d'une étonnante conservation, elles [les peintures] forment le plus riche de ces bestiaires du Moyen Âge qui décorent aussi les grandes marges des manuscrits. J'y retrouve, une à une, toutes les fables d'Ésope, ...
T'SERSTEVENS, L'Itinéraire espagnol, 1963, p. 236.
P. ext., PEINT., SCULPT. MOD. Ensemble d'œuvres d'art représentant des animaux. Raoul Dufy (...), dont le bestiaire a paru quelques mois avant la guerre (La Civilisation écrite, 1939, p. 3001).
Prononc. Cf. bestiaire1. Étymol. et Hist. Ca 1120 « traité allégorique mettant en scène des animaux » (PHILIPPE DE THAÜN, Bestiaire, éd. Walberg, p. 1 : Philippes de Taün En franceise raisun At estrait Bestiaire, Un livre de gramaire, Pur l'onur d'une geme Ki mult est belle feme E est curteise e sage), seulement en a. fr.; répert. dep. Ac. Compl. 1842. Empr. au lat. médiév. bestiarium, de même sens, attesté par Ugutio de Pise († 1210) dans DU CANGE t. 1, s.v. bestiarium 1, terme plus fréq. au XIVe s. (Ibid., s.v. bestia). Fréq. abs. littér. :13.

1. bestiaire [bɛstjɛʀ] n. m.
ÉTYM. 1495; du lat. bestiarius, de bestia « bête ».
1 Hist. rom. Chez les anciens Romains, celui qui devait combattre contre les bêtes féroces, ou leur était livré (ad bestias), au cours des jeux du Cirque. Belluaire, gladiateur.
1 (…) des bestiaires, bestiarii, proie jetée sans défense aux bêtes féroces.
J. Carcopino, la Vie quotidienne à Rome…, p. 282.
Par anal. (Littér.). Matador, torero. || « La bête et le bestiaire étaient aussi anxieux l'un que l'autre » (H. de Montherlant, les Bestiaires, 1926, in T. L. F.).
2 Littér. Lieu où l'on enferme les fauves. Ménagerie.
2 (Les lions) Ils étaient quatre et tous affreux. Une litière
D'ossements tapissait le vaste bestiaire (…)
Ils marchaient, écrasant sur le pavé hideux
Des carcasses de bêtes et des squelettes d'hommes
Hugo, la Légende des siècles, II, V, « Les lions ».
HOM. 2. Bestiaire.
————————
2. bestiaire [bɛstjɛʀ] n. m.
ÉTYM. 1120; du lat. médiéval bestiarium, même sens, de bestia « bête ». → 1. Bestiaire.
1 Hist. littér. Au moyen âge, Recueil de fables, de moralités sur les bêtes. || « Li Bestiaires d'amours… », de Richard de Fournival. || Bestiaires et lapidaires, et volucraires.
Par ext. Recueil de textes en vers ou en prose poétique sur les animaux. || Bestiaire illustré. || Le Bestiaire ou Cortège d'Orphée, de G. Apollinaire.
Fig. Ensemble d'animaux décrits, évoqués. || Le bestiaire de Lautréamont, dans « Les chants de Maldoror ».
1 Sur sa tête, le grand bestiaire sidéral tournait lentement dans le cirque du ciel autour de l'étoile polaire. La Grande Ourse et son Chariot, la Girafe et le Lynx, le Bélier et le Dauphin, l'Aigle et le Taureau se mêlaient à des créatures sacrées et fantastiques, la Licorne et la Vierge, Pégase et les Gémeaux.
M. Tournier, le Roi des Aulnes, p. 373.
2 C'est dans la gueule animale que viennent se concentrer tous les fantasmes terrifiants de l'animalité : agitation, manducation agressive, grognements et rugissements sinistres. Il ne faut donc pas s'étonner si au Bestiaire de l'imagination certains animaux mieux doués en agressivité sont évoqués plus fréquemment que d'autres.
Gilbert Durand, les Structures anthropologiques de l'imaginaire, p. 90.
2 Arts. Œuvres d'art présentant un ensemble, une série d'animaux; ensemble de l'iconographie animalière (d'un style, d'une époque, d'une civilisation). || Le bestiaire roman, gothique.
3 Dans le marbre blanc, veiné de gris, les motifs du bestiaire persan importés par les Arabes multiplient sur les chapiteaux et les portails les lions, les griffons, les bouquetins, les sirènes.
Jacques Laurent, les Bêtises, p. 358.
3 Psychol. || Test du bestiaire : questionnaire oral dans lequel on propose à l'enfant de s'identifier à un animal.
HOM. 1. Bestiaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bestiaire — 1. (bè sti ê r ) s. m. Terme d histoire romaine. Gladiateur qui combattait dans l amphithéâtre contre les bêtes féroces, pour l amusement du peuple. ÉTYMOLOGIE    Bestiarius, de bestia, bête (voy. bête). bestiaire 2. (bè sti ê r ) s. m. Dans l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bestiaire — BESTIAIRE. s. mas. Les Bestiaires étoient chez les Romains des hommes destinés à combattre dans le Cirque contre les bêtes féroces …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Bestiaire — Cet article concerne le genre littéraire. Pour le bestiaire médéval au sens iconographique, voir Représentation des animaux dans l art médiéval. Pour les autres significations, voir Bestiaire (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • BESTIAIRE — s. m. Il se dit de Ceux qui, chez les anciens Romains, étaient destinés à combattre dans le cirque contre les bêtes féroces …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BESTIAIRE — n. m. Celui qui, chez les anciens Romains, était destiné à combattre dans le cirque contre les bêtes féroces …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Bestiaire Médiéval — On appelle bestiaire médiéval l ensemble des représentations d animaux les plus communément utilisées aux différentes époques du Moyen Âge et dont on conserve des exemples sur différents supports. Les manuscrits principalement de livres religieux …   Wikipédia en Français

  • Bestiaire De Doom — Une maquette de Spider Mastermind en latex et métal Cet article regroupe toutes les créatures que le joueur affronte dans la série de jeux vidéo Doom. Entre parenthèses, les munitions nécessaires pour les tuer. Les soldats pervertis (Former… …   Wikipédia en Français

  • Bestiaire (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Un bestiaire est un nom commun qui peut désigner : Littérature Au Moyen Âge, un recueil, de récits allégoriques et moraux sur les animaux :… …   Wikipédia en Français

  • Bestiaire d'Aberdeen — Détail du folio 56 r° du bestiaire d Aberdeen, représentant une miniature du Phénix …   Wikipédia en Français

  • Bestiaire de Gervaise — Le Bestiaire de Gervaise est un bestiaire rédigé en anglo normand rédigé vers la fin du XIIème siècle ou au début du XIIIème siècle siècle. Le manuscrit comporte 29 chapitres : Chapitre 1. Lion (Le Lion) Chapitre 2. Panthere (La… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.